Désormais TRADEX va ravitailler la Cameroon Airlines Corporation en carburant.

Le Directeur Général de TRADEX, Perrial Jean Nyodog et le Directeur Général de Camair-Co, Alex Van Elk ont procédé le 04 avril 2012 à la signature d’un contrat de fourniture de carburant à Camair-Co. Pour le Directeur Général de TRADEX, « c’est un honneur pour TRADEX de devenir le fournisseur en carburants de la CAMAIR-Co, une entreprise dont l’importance stratégique n’a d’égale que la place qu’elle occupe dans le cœur des camerounais. Quelle fierté de savoir que désormais, les avions CAMAIR-Co voleront avec du carburant fourni par une société pétrolière nationale! C’est la preuve que l’expertise et le savoir faire de notre entreprise sont reconnus et valorisés. Aussi, nous avons décidé de contribuer à notre manière, à la réussite de notre compagnie nationale en offrant notre professionnalisme le plus strict. »

Le Directeur Général de Camair-Co, M. Alex Van ELK estime pour sa part que « c’est une fierté pour Camair-Co d’avoir comme partenaire une entreprise aux capitaux majoritairement camerounais ».  Il faut dire que TRADEX a obtenu ce contrat à la suite d’un appel d’offres passé par la commission de passation de marchés de Camair-Co. Une preuve de plus que les entreprises camerounaises à l’instar de TRADEX sont capables de rivaliser avec les multinationales.

De la nature du contrat Le contrat conclu entre les deux entreprises a pour objet la fourniture du carburant (JET A1 Fuel) à la CAMAIR-Co, notamment dans les différentes escales desservies par la compagnie. Compte tenu des contraintes spécifiques du secteur aéronautique, TRADEX s’est engagée à respecter les normes arrêtées en matière de sécurité et de respect de l’environnement tout en assurant la disponibilité permanente du carburant en quantité et en qualité dans le strict respect des termes des accords conclus. 

Avec ce contrat, TRADEX opère de manière remarquable son entrée dans le très sélect club des entreprises agréées pour les soutes aviation, secteur qui échappait jusqu’ici à son champ d’action.